Couleurs du monde – Juillet 2003

couleurdumonde
13 juillet 2003

Base de loisirs des bords de Loire

Andrézieux-Bouthéon

 

Inspirée par Jules Verne, une invitation au voyage, à la découverte des cultures des peuples de notre planète en 9 tableaux. La pyrotechnie, la musique et les acteurs vont nous guider dans un tour du monde chatoyant à la rencontre des couleurs des peuples de la Terre. Tout comme le célèbre personnage de Jules Verne, notre voyage démarre à Londres, capitale occidentale moderne marquée par la musique techno avec ses rythmes durs et ses flashs éclatants. Puis d'un saut de puce nous découvrons l'Inde et l'or de ses cités de légendes. La procession des porteurs de torche et le cortège des jongleurs de feu évoquent les cérémonies mystérieuses de cet Empire. Nous sommes au cœur de notre voyage, et nous saluons le berceau de la pyrotechnie, la chine éternelle avec ses feux multicolores synonymes de fêtes grandioses. Sans transition, les polyphonies corses, graves et majestueuses, rythment une chorégraphie romantique avec l'eau pour scène. Après quelques minutes de rêverie, notre voyage nous offre le rythme entraînant d'un continent presque neuf, l'Amérique du sud. Des couleurs chaudes, une musique de samba et c'est le carnaval en plein mois de juillet. L'Afrique aux couleurs chaudes, le rythme obsédant des djembés et de la musique ensoleillée. Mystères et splendeurs, avec l'Orient des mille et une nuits qui nous offre les bleus profonds de ses palais et de son ciel, mais aussi sa musique troublante et sensuelle. Par comparaison, le monde celte avec ses harmonies en vert et or semble paisible comme une ballade dans une lande peuplée d'elfes et de korrigans. Mais le voyage s'achève, et pour conclure ce périple évoquons l'éclat argenté des immenses steppes russes dans un énorme bouquet clignotant. Un spectacle unique : 100 acteurs, jongleurs, danseuses, un déluge de pyrotechnie, des canons à lumière, près de 10000 spectateurs.